05 mars 2008

Le dernier Allemand de la Première Guerre

Erich Kästner (à ne pas confondre avec avec son homonyme poète et un écrivain très connu; 1899-1974) est un Allemand né en 1900. En 1918, il rejoint les troupes allemandes à la sortie de l'école. Il combattra environ 4 mois sur le front de l'ouest. En 1939 il rejoint l'armée de l'air allemande où il agira principalement en tant qu'officier de soutien à terre en France. Il aura eu une carrière professionnelle en tant que juge, à Hanovre. Sa femme, Maria, est décédée à l'age de 102 ans en 2003, peu après leur 75 anniversaire de mariage. Il est décédé le 1er janvier 2008 à l'âge de 107 ans.

Bien que l'Allemagne ait connue de nombreux morts et blessés durant ces 4 années effroyables, il semble qu'elle n'ait disposer de structures relatives aux anciens combattants de la Première Guerre Mondiale. Pour beaucoup, Eric Kästner, était considéré comme le dernier soldat allemand de 1914-1918. Son décès est donc passé quasiment inaperçu, il est mort dans une forme d'indifférence générale.

Pourtant, sa longue vie qui témoigne de l'absurdité de la guerre, mérite une autre considération.
Lui aussi est un "poilu".

Posté par queutchny à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 février 2008

Il revînt immortel de la grande bataille

Il revînt immortel de la grande bataille, carnets de guerre 1914-1919
par René Germain
Editions Italiques,2007

RCIM... c'est l'abrévation de "Régiment d'Infanterie Coloniale du Maroc" et de la devise de ce même régiment "Recedit Immortalis Certamine Magno"... qui a inspiré le titre du témoignage de René Germain qui vient d'être publié. En effet, en octobre 1914, à tout juste 20 ans, l'auteur est affecté au RCIM... qu'il ne quittera qu'en 1919.
René Germain a pris régulièrement des notes de sa vie menée au front. Après la guerre, il rédigera ses carnets de guerre. La précision des détails, les illustrations qu'il dessinait lui même, les cartes militaires annotées et les photos qu'il y a ajouté sont un témoignage remarquable. Tout comme son parcours durant la guerre : 4 citations pour bravoure au combat, promotion obtenue au front du grade caporal à sous-lieutenant, il a participé à de nombreux combats en tant que soldat.
La fraternité, l'horreur, l'angoisse, le vacarme, tout est présent dans ce récit sans complaisance particulièrement fluide à lire.

ilrevintimmortel
312 pages
24 cm x 17 cm
ISBN : 978-2-910536-85-5

Posté par queutchny à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2008

Dictionnaire des Monuments aux Morts

L'auteur qui a créé ce blog en septembre 2007 l'a fait en mémoire de son arrière-grand-père paternel, mort au combat, et de son grand-père maternel mort à 92 ans malgré de nombreuses blessures. Ce blog publie avant tout des cartes postales anciennes de monuments qui ont été érigés. C'est donc un très bon complément à mon blog.

http://monumentsmorts.canalblog.com

DicoMonument

Posté par queutchny à 21:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 février 2008

Chemins de Mémoire

Quelle découverte en ce 12 février 2008... c'est complètement par hasard que j'ai découvert ce site ! Dire que si j'ai lancé ce blog, c'est parce que justement il n'existe pas à ma connaissance d'une structure au sein du Gouvernement français pour répertorier, photographier et mettre à disposition du grand public les Monuments aux Morts de 1914-1918...

Et voici que ce site propose à tout le monde d'y publier la photo du monument de sa commune ! Je ne sais pas depuis combien de temps cette rubrique existe, mais en tout cas c'est une initiative heureusement et très complémentaire de mon blog.

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/monument/index.php?idLang=fr

Posté par queutchny à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 février 2008

Le chemin des âmes

Le chemin des âmes
Roman écrit par Joseph Boyden
Editions Albin Michel, mai 2006

Ce premier roman d'un écrivain canadien est une merveille ! Il retranscrit avec une exceptionnelle précision une double ambiance du début du XXème siècle. Tout d'abord celle qui pouvait exister dans le Canada des indiens du Nord de l'Ontario. Les indiens "Cree" sont en effet tiraillés entre la pérénité de leur culture et l'arrivée d'une forme de modernité apportée par les "blancs". Puis l'ambiance des tranchées et des combats violants qui sévissaient sur le sol français est d'une minutie impressionante. Le lien entre ces deux ambiances ? Deux amis, jeunes indiens Cree, Elijah et Xavier, se sont engagés dans l'armée canadienne peu de temps après le début de la première guerre mondiale. Une fois au front, leur vie change, leur destin se brise. Plus on avance dans les chapitres, plus on devient hanté par l'histoire, plus le sort final semble inévitable, mais il y a un coup de théâtre non prévu. Le titre est parfaitement adapté à cette histoire !

LeChemindesAmes

392 pages
22,5 cm x 14,5 cm
ISBN : 2-226-17320-X

Posté par queutchny à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 janvier 2008

L'avant-dernier s'en est allé

Aujourd'hui, Louis de Cazenave est décédé à l'âge de 110 ans.

Né le 16 octobre 1897 à Saint-Georges-d'Aurac, en Haute-Loire, il est mobilisé en 1916 et affecté dans l'infanterie, notamment au 5ème bataillon de tirailleurs sénégalais. A ce titre, il participe à deux séries de combats parmi les plus meurtrières de la première guerre mondiale : la bataille de la Somme en juillet 1916  et l'offensive du Chemin des Dames du printemps 1917. En 1918, il est affecté dans l'artillerie puis est démobilisé en 1919. Après la guerre, il retourne en Haute-Loire où il obtient un travail à la SNCF. En 1920, il se marie et de cette union naîtront 3 garçons. Durant la Seconde Guerre Mondiale, il prend sa retraite et s'installe à Brioude où il restera jusqu'à aujourd'hui..

Pendant très longtemps, il a refusé la Légion d'honneur. "Certains de mes camarades n'ont même pas eu le droit à une croix de bois", avait-il expliqué au journaliste du quotidien Le Monde qui l'avait intérrogé en 2005. Aussi, retenons cette parole prophétique de Louis de Cazenave : "La guerre un truc absurde, inutile, que rien ne peut justifier, rien".

Aujourd'hui, il ne reste donc plus qu'un seul "Poilu", Lazare Ponticelli, âge de 110 ans.

Posté par queutchny à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2008

Un site internet cousin !

Jacky aime les monuments, a tel point, que comme le blog Queutchny1418, il a décidé de partager sa passion : il publie les photos des stèles qui ont été érigées un peu partout en France. Le classement est également par département. Mais le site possède également un classement thématique qui permet de découvrir les différents types de monuments qui existent.

http://monuments.aux.morts.free.fr

Monuments_Jacky

Posté par queutchny à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2008

Un catalogue d'objets commémoratifs

Lorsque l'on se promène dans les différents villages et bourgs de France, l'on constate rapidement que de nombreux monuments se "ressemblent". En effet, après la boucherie de 1914-1918, pour garder la mémoire de leurs "enfants" morts au combat, de nombreuses communes ont commandé "sur catalogue" des monuments commémoratifs. Ainsi, de nombreuses "fonderies" ne sont spécialisées dans ce secteur activité.

Ainsi, par exemple la Fonderie du Val d'Osne dont le site internet suivant a eu la merveilleuse idée de publier le catalogue. C'est exceptionnel.

http://www.fontesdart.org/index.php?option=com_content&task=view&id=28&Itemid=39

CatalogueMAM

CatalogueMAM_B

Posté par queutchny à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2008

Statistiques 2007 du blog Queutchny1418

Merci à tous ceux qui, en 2007, sont venus sur mon blog. Merci également à tous ceux qui contribuent à alimenter mon blog.

Voici donc, en toute transparence, les statistiques de fréquentation de mon blog en 2007 (les données sont issues du module proposé par Canalblog).

Queutchny1418_Stat2007_A

Queutchny1418_Stat2007_B

Posté par queutchny à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2007

Ce qui demeure

Un passionné amateur, comme moi, a créé un site internet tout simple qui fourmille d'informations en tous genres : vestiges de la première guerre, cimetières militaires, églises abimées et des photos de monuments. On apprend plein de choses. Il y a notamment un descriptif du monument de "La butte de Chalmont" -qui a la préférence de l'auteur d'ailleurs. Ce monument est connu pour commémorer le lieu où le sort de la guerre en 1918 en faveur de la France lors de la seconde bataille de la Marne.

http://pagesperso-orange.fr/ce.qui.demeure

Cequidemeure

Posté par queutchny à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]