Architecture, Monuments aux Morts, Monument aux Morts, Monument, Première Guerre Mondiale, Poilus, 1914-1918, WWI, Guerre, 1914, 1918, Queutchny
11 novembre 2016

Un monument aux morts est-il une oeuvre d'art ?

 

Telle est la question posée sur le site interne élaboré dans le cadre des célébrations du centenaire de la Première Guerre Mondiale !

 

Lire l'article :

http://centenaire.org/fr/espace-scientifique/arts/les-monuments-aux-morts-oeuvres-dart

Télécharger l'article (format PDF) :

Les_monuments_aux_morts_oeuvres_dart

 

Pour ma part, j'ai également lancé ce blog pour montrer que ces monuments érigés en mémoire des soldats étaient bien plus que de simple stèles commémoratives... 

Ci-joint quelques exemples pris au hasard dans mon blog...

97118 - Saint François

38300 - Bourgoin Jallieu - Cimetière

29720 - Plovan

85330 - Noirmoutier en l'île - église

55300 - Richecourt

22140 - Bégard

62500 - Saint Omer cimetiere 1

25111 - Montgesoye

 


08 mai 2011

Les décorations sur les Monuments : quelle interprétation ?

Je reçois de nombreuses questions sur le symbolisme de certaines décorations qui figurent sur les Monuments aux Morts. 

Voici mon interprétation des principaux éléments que l'on trouve sur les Monuments (sachant qu'il existe fort probablement des études très sérieuses et précises en la matière) :

Le coq.
Il s'agit du "coq gaulois"... En latin, un coq se dit "gallus"... ce qui se rapproche du mot ""Gaulle", le territoire de la France qui existe depuis l'antiquité. C'est un symbole très patriotique.

La croix de guerre.
Décoration officielle de l'Etat français remise à compter d'avril 1915 aux soldats ayant fait preuve d'une certaine forme d'héroïsme durant le conflit, l'intégrer au monument était un moyen de reconnaître le rôle de mort pour la France.
Dans un pays récemment laïc (la séparation de l'Eglise et de l'Etat entre en vigueur en 1905) cette croix permettait également de manière indirecte d'avoir une élément "catholique" sur le monument. Parfois la croix de guerre est accolée à la légion d'honneur.

Le casque.
Cet élément est souvent synonyme à la fois de puissance belliqueuse et d'invulnérabilité... et avec son arrivée en 1915 dans les rangs français, combien sont ceux qui lui doivent la vie ?

Les palmes.
C'est un symbole du martyre... c'est aussi un symbole de la victoire depuis les jeux olympiques dans la Grèce antique.

Les lauriers.
Souvent positionnés en couronne, c'est un symbole de la victoire, qui vient probablement de l'antiquité (cf. les césars de Rome).

Le rameau.
Parfois en olivier, il symbolise la paix (cf. l'Arche de Noé), mais parfois aussi la fécondité.
Parfois en chêne, il représente la durée/longévité mais aussi la force et la puissance (cf. Zeus).

Le blé.
Souvent représenté en gerbe, il représente la jeunesse de France (les soldats) qui a été fauchée dès l'été 1914 au moment même des moissons.

Le poilu.
C'est un rappel guerrier pour indiquer que les noms qui figurent sur le monument sont tous des poilus, c'est-à-dire des soldats morts dans l'exercice de leur rôle de soldats. Et puis ce poilu c'est aussi le "soldat inconnu" car il ne représente personne en particulier mais tous en général.

Le petit jardin et la clôture.
De nombreux monuments ont une forme de délimitation qui a pour objectif de donner un caractère "sacré" -au sens républicain du terme- à la "terre de France", celle pour laquelle les soldats ont combattu.

Posté par queutchny à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2009

Les Monuments qui m'étonnent

Nombreux sont ceux d'entre-vous qui me posent la question : "quel est votre monument préféré ?". Je ne sais pas répondre à une telle question : je les aime tous, chacun pour différentes raisons. Un monument s'apprécie à la lumière de tous ceux qui ont été érigés.
Cependant, certains monuments ont particulièrement attiré mon attention car ils m'étonnent, ils me surprennent par leur singularité par rapport aux autres monuments.

09200___St_Girons
Un monument en forme de pointe, telle une douille de fusil ! Même la capuche de la femme est en pointe...

10200___Jaucourt
Le monument est une plaque posée à même l'extérieur du bâtiment, une fenêtre a probablement été condamnée pour cela.

12330___Marcillac
C'est un homme âgé, probablement un père, qui est représenté, alors que ce sont plus souvent des pleureuses...

20141___Marignana
Les tours d'un chateau cernent la liste des morts...

22430___Erquy
Un gisant... qui serait presque dans un sarcophage

34700_LODEVE
Toute une famille pleure le soldat, même les enfants, telle une scène dans un cimetière avant l'enfouissement du corps.

37000___Tours
Un escalier monumental dans une mairie... le monument est un ajout à l'architecture, que de travaux cela a dû être.

43500___Vorey_sur_Arzon
Un poilu, comme dans beaucoup de monument, mais celui-là porte un drapeau qui lui aussi est peint, ce qui me semble être assez rare.

50120___Equeurdreville
Le célèbre "plus jamais la guerre"... pourquoi si peu de monuments portent une telle inscription fondamentale ?

52260___Rouelles
Au dessus de la porte d'entrée de l'église, les noms des soldats morts, comme si à chaque fois que l'on pénètre dans le lieu, il fallait lire leurs noms pour ne jamais les oublier.

59140___Dunkerque
Un gisant, tel un chevalier/seigneur du moyen âge, tel un soldat très connu, comme si tous les noms associés devaient être érigés au même rang que le seigneur.

59380___Bergues
Un soldat avec des traces de balles s'effondre sur le monument !

62580___Neuville_St_Vaast
Une main sort de terre avec la flame du souvenir, une sorte de statue de la liberté amputée.

64220_LACARRE
Au dessus d'une porte d'église un gisant, tel un saint avec les noms de ses camarades...

65170___Saint_Lary_Soulan
Un poilu avec un pantalon garance, cela me semble peu courant.

77630___Barbizon
Un Vercingétorix pour représenter tous les morts de ce village.

82600___Mas_Grenier
Un "poilu" représenté nu et sans poil, il est imberbe !

86270___Coussay_les_Bois
Le maire annonçait les morts... là il s'agit d'une belle femme qui inscrit les noms des morts... est-ce une "mairesse" avant l'heure ou bien la "semeuse" est-elle une femme magnifique ?

06___Alpes_Marit
Une colonne porte le nom des soldats... n'est-ce pas plus facile de graver des lettres sur une surface plate?

77_Bois_le_Roi
Une femme "soldat", elle porte un casque, pose sur la tête la couronne de lauriers du vainqueur... qu'a-t-elle gagné ?

15140_SALERS
Une arche avec un coq, un monument qui semble démesuré pour un petit village.

29259_Ile_de_Molene
Un marin et un poilu tiennent un bouclier à la gloire de Dieu et de la Patrie sur un monument civil !

33680_Lacanau
L'ange descend du ciel pour accueillir le soldat qui vient de prendre une balle en plein coeur...

37460_Orbigny
S'agit-il d'un père qui revient de la tranchée voir sa fille ?

44350___Guerande_Collegiale
La Vierge Marie tient dans ses bras le Christ, telle la mère ou l'épouse des soldats dont les noms figurent autour ?

55100Samogneux
Ce soldat s'apprete à revêtir son masque à gaz, preuve des terribles ravages de la guerre chimique.

IMG_4780
Un enfant ose monter à califourchon sur la stèle pour y graver les noms des morts...

MAM23_Gentioux
Y figure la mention "que maudite soit la guerre" qui semble avoir été écrite par ce garçon dont le père n'est probablement pas revenu de la boue du front.

Monument_Petit_Mars___1
Probablement un vieux calvaire transformé en monument, où comment le religieux récupère le civil ou l'inverse, à peine 15 ou 20 ans après la séparation de l'Eglise et de l'Etat en France.

37600___Saint_Flovier___eglise

Dans une église : les photos de chacun des "morts pour la France" figurent sur le monument !

08 juin 2009

Le premier ?

Le défilé du 14 juillet 1919 à Paris n'est pas un défilé comme les autres. Toutes les troupes alliées sont conviées au défilé des troupes Françaises : Anglais, Canadiens, Australiens, Belges, Chinois, Japonais, Américains, etc., passent sous l'Arc de Triomphe.

Tout près de là, trône un monument érigé en mémoire des soldats tombés au front.

C'est probablement l'un des premiers monuments aux morts de la Grande Guerre. Et aussi incroyable que cela puisse paraître, il fut éphémère ! Après les événements, il fut démantelé...

Cartes postales du défilé de la victoire du 14 juillet 1919.

DefileVictoire1919_B DefileVictoire1919_A

Posté par queutchny à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2008

Les Poilus de nos Monuments

En ce 11 novembre 2008, soit 90 ans après la signature de l'armistice et alors que les soldats français et allemands témoins du conflit s'en sont allés définitivement au début de l'année, rendons hommage aux "Poilus" dont la représentation est fréquent sur nos monuments !

poilus02poilus03poilus04poilus06poilus05

poilus01poilus07poilus08poilus09

poilus10poilus11poilus12poilus14poilus15

poilus16poilus17poilus18poilus19poilus20

poilus21poilus22poilus23poilus24poilus25poilus26

poilus27poilus28poilus29poilus30poilus31

poilus32poilus33poilus34poilus35

Les Morts de nos Monuments

La mort est certes éminement présentes sur les Monuments érigés dans les années qui suivirent 1918.

Pourtant, peut-être pour l'exorciser, la magnifier, s'en souvenir, être fidèle à la réalité des combats, montrer les horeurs des combats... certaines communes ont opté pour les Monuments qui représentent la mort. Le soldats est vu mourrant ou mort, dans les bras d' "une" ange, auprès de la Vierge Marie, étendu à terre, embrassé ou pleuré par sa bien aimée. Ce sont autant de témoignages pour dire "plus jamais cela" au passant qui prendra le temps d'admirer l'oeuvre.

mort01mort02mort03

mort04mort05mort06mort07

mort08mort09mort10

mort11mort12mort13mort14

mort15mort16mort17mort19

mort20mort21mort22mort18

mort23mort24mort25mort26

mort27mort28mort29

mort30mort31mort32

mort33mort34

Les Coqs de nos Monuments

Symbole national de la France depuis l'époque de la Renaissance, le coq (ou Gallus en latin) incarne à la fois la notion de courage, de virilité masculine voire de résurection pour les chrétiens (le jour qui se lève après la nuit, c'est-à-dire le bien qui triomphe du mal).

Aussi, au sortir de 1914-1918, le coq est vite associé aux nombreux soldats morts au front et est intégré aux Monuments érigés en mémoire des Poilus. De très nombreuses fois situé tout en haut de stèles, il contribue largement aux charmes des monuments par sa posture fière et droite.

coq31coq32coq33coq10coq11coq29coq30

coq01coq02coq03coq04coq05coq06coq07coq08coq09coq26coq12coq13coq14coq15coq28coq16coq17coq18coq19coq20coq21coq22coq23coq24coq25coq27

Les Femmes de nos Monuments

Elles n'étaient pas dans les tranchées ni dans la boue. Mais elles étaient omniprésentes : dans les courriers, dans les hôpitaux, dans les champs, dans les écoles, dans les usines, dans les églises, dans les rêves et les esprits des "Poilus".

Pas étonnant donc de trouver sur nos Monuments de 1914-1918 des représentations de vierges, veuves, mères avec ses enfants, éplaurées, allégories féminines de la guerre, etc.

La femme est présente. La femme à sa manière est aussi une "Poilue". En voici quelques exemples...

femmes01femmes02femmes03femmes04femmes05

femmes06femmes07femmes08femmes09femmes10

femmes11femmes12femmes13femmes14femmes15

femmes16femmes17femmes18femmes19femmes20

femmes35femmes21femmes22femmes23femmes24

femmes25femmes27femmes28femmes29femmes30

femmes31femmes32femmes33femmes34