Dans les Eparges, le lieutenant qui commande la 5ème compagnie du 106ème régiment d'infanterie est grièvement blessé. C'était le 25 avril 1915. Après 7 mois de soins hospitaliers, il est réformé. Bilan : 70 % d'invalidité et perte de l'usage de la main gauche. Constat terrible.

Mais l'homme en question va devenir illustre. Aujourd'hui, 11 novembre 2020, il entre au Panthéon. Avec lui, ce sont tous les soldats de la Première Guerre Mondiale, qui franchissent le graal. Ce sont tous ces Poilus, ses Poilus, "Ceux de 14" comme le disait si bien ce lieutenant.

Né en 1890, prix Goncourt en 1925, élu à l'Académie française en 1946, il meut en 1980, après avoir été l'un des plus grands témoins de la Grande Guerre. Un certain Maurice Genevoix.

 

P1240061

P1240062

P1240064