Elles n'étaient pas dans les tranchées ni dans la boue. Mais elles étaient omniprésentes : dans les courriers, dans les hôpitaux, dans les champs, dans les écoles, dans les usines, dans les églises, dans les rêves et les esprits des "Poilus".

Pas étonnant donc de trouver sur nos Monuments de 1914-1918 des représentations de vierges, veuves, mères avec ses enfants, éplaurées, allégories féminines de la guerre, etc.

La femme est présente. La femme à sa manière est aussi une "Poilue". En voici quelques exemples...

femmes01femmes02femmes03femmes04femmes05

femmes06femmes07femmes08femmes09femmes10

femmes11femmes12femmes13femmes14femmes15

femmes16femmes17femmes18femmes19femmes20

femmes35femmes21femmes22femmes23femmes24

femmes25femmes27femmes28femmes29femmes30

femmes31femmes32femmes33femmes34