Dès le début de la guerre, les soldats et leurs familles adoptent la Carte Postale comme moyen de missive pour s'échanger des nouvelles. Le format court était ainsi privilégié, d'autant que l'immense majorité des soldats n'étaient pas familiers avec l'écrit.

 

Voici un exemple des cartes possédées par Queutchny :

CartePatriotique2 CartePatriotique1

Ce qui frappe Queutchny, c'est que malgré les nombreux déplacements des soldats et les nombreux aléas des combats, ces courriers arrivaient : l'exploit est incroyable et mérite d'être loué.

90 ans après les faits, ces cartes ont un petit aspect gentillet et nostalgique, limite irréel.

Aujourd'hui, des centaines de ces cartes sont vendues à l'occasion de brocantes et vides-greniers. Aussi, prettez-vous au jeu, regadez-les, lisez-les, c'est tout une partie de l'histoire de cette guerre qui vit au travers de ces cartes.

Et pour les plus passionnés :