12 avril 2007

Soissons, avant et pendant la guerre (guide Michelin)

Soissons, avant et pendant la guerre
Guides illustres Michelin des champs de batailles (1914-1918)
Editions Michelin & Cie, Clermont-Ferrand, 191
9.

Avec une préface qui porte la mention "à la mémoire des ouvriers et employés des usines Michelin morts glorieusement pour la patrie", cet ouvrage fait partie d'une collection d'une trentaine de titres publiés dès 1917 - la guerre n'est même pas terminée - par l'industriel Michelin.

L'objectif de cette collection (à la couverture bleue) consiste à faire perdurer le souvenir du premier conflit mondial, à développer le tourisme dans ces régions meurtries, et directement ou indirectement, à créer une forme de pélerinage patriotique sur les lieux de combats. Les différents volumes sont organisés de manière similaire : un bref historique de la région, une description des faits militaires entre 1914 et 1918, une partie touristique. Des nombreuses cartes, photos et dessins illustrent les propos, et lorsque possible figure la photo d'un même endroit prise avant et après de conflit.

La table des matières du guide Soissons (vendu alors 1,50 Francs...) est la suivante :

- Grand faits historiques
- Première occupation : 1914
- Deuxième occupation : 1918
- Les bombardements
- Un siège de 30 mois

Visite de la ville
- la cathédrale
- église Saint-Léger
- l'hôtel de ville
- Saint-Pierre-au-Parvis
- Maison de l'Arquebuse
- Saint-Jean-des-Vignes

Hors de la ville
- Saint-Crépin-en-Chaye
- Vauxrot-Pasly
- Saint-Paul - Saint-Médard
- Faubourg Saint-Waast

Posté par queutchny à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 avril 2007

Vimy : 50 morts par heure !

Du 9 au 12 avril 1917, il y a donc tout juste 90 ans, les soldats canadiens ont entrepris une bataille qui, d'une part, feront d'eux les troupes de choc de l'Empire britannique, d'autre part marquera d'une certaine manière l'émergence de d'une nation candienne car dès lors le Canada sera considéré comme un allié en tant que tel.

Les soldats ont en effet repris la célèbre crète dite de Vimy, aux abords de la ville de Lens. Après une lourde préparation d'artillerie, le 9 avril, à 5h30 du matin, les fantassins s'élancèrent. Le 12 avril, à 6h00 du matin, la crète était reprise. Durant ces 72 heures, les canadiens eurent de nombreuses victimes  : 7 104 blessés et 3 598 morts... soit environ 50 morts par heure !

En 2007, à l'occasion des cérémonies commémoratives de cet événément, 15 000 personnes ont fait le déplacement !

Posté par queutchny à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]