05 mars 2007

108 ans... au revoir Jean

26 octobre 1898... 25 février 2007... Jean Grelaud est décédé à 108 ans et aura donc connu 3 siècles différents. Il y a 90 ans, à tout juste 19 ans, en 1917, il est modibilisé en tant que soldat de première classe au 31ème régiment d'infanterie. Peu après il rejoint le 131ème régiment d'infanterie et combat dans l'Aisne. Il sera fait prisonnier lors de la seconde bataille de la Marne. Il sera libéré le 21 novembre 1918.
Jean Grelaud, qui a également participé à la deuxième guerre mondiale, ne s'est exprimé à propos du premier conflit mondial qu'à de très rares exceptions. Par respect pour son choix, sa famille n'a annoncé sa mort que 5 jours après son décès afin de pouvoir lui rendre un dernier hommage dans la plus stricte intimité.

Les deux derniers soldats français de la Première Guerre encore en vie sont Louis de Cazenave (109 ans) et Lazare Ponticelli, (109 ans).

Avec le décès de Jean Grelaud, une partie de notre mémoire collective disparait, car comme le disait l'écrivain africain, Amadou Hampâté Ba, "un vieillard qui meurt c'est comme une bibliothèque qui brûle".

Posté par queutchny à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]